principale

Le 9 mai 1950 à Paris, avec la déclaration Schuman, la voie de l'intégration des États européens commençait : avec cet acte, la première pierre était posée pour ce qui allait être les fondements de l'actuelle Union Européenne. Ainsi, depuis 1985, « Chaque année, le 9 mai, la Journée de l’Europe célèbre la paix et l'unité en Europe », peut-on lire sur le site internet de l'UE.

Le 9 mai est férié pour ceux qui travaillent au sein des institutions européennes, mais pas pour les citoyens, en produisant une dichotomie car ce sont eux qui font réellement exister cette Union Européenne en participant, par l'élection de ses parlementaires politiques, aux décisions qui y sont prises et, plus tard, en étant les destinataires directs de ses conséquences. En tant que tel, ce devrait être un jour qui touche tous les Européens, qui ne signifie pas un fossé entre les institutions et les citoyens, mais qui est vécu comme une célébration conjointe de notre Union, dont les habitants sont un élément indispensable, faisant que dans chaque pays de l'UE il y ait des milliers de personnes commémorant ce jour, son histoire, qui est la nôtre, et célébrant la chance d'être et de se sentir européen.

Sachant que chaque État membre a la compétence d'établir son calendrier du travail, nous demandons aux parlements nationaux et au Conseil Européen, composé par les chefs d'État ou de gouvernement de tous les pays de l'UE, de promouvoir l'inclusion du 9 mai comme jour férié. Nous savons que l'objectif est ambitieux mais néanmoins réalisable, et c'est pour cela que il faut mettre en place pied une action commune avec la participation des institutions européennes, des groupes politiques et sociaux et de la société civil afin de trouver ensemble le meilleur moyen de parvenir à le réaliser

La célébration des prochaines élections européennes en mai 2019 nous encourage aussi à promouvoir la nécessité de transformer le 9 mai en jour férié. Pourquoi? Faisons de cette journée une fête pour tous les citoyens européens, une date à laquelle nous ferons connaître, par la proximité, l'Union Européenne, avec un passé commun et unis vers l'avenir. Faisons en sorte que la Journée de l'Europe imprègne tous les coins du continent avec ses projets futurs, que le sentiment européiste soit une fierté, que chaque citoyen veuille arborer le drapeau de l'UE, symbole d'union et de progrès pour construire un avenir commun. Qu'il n'y ait pas d'Européen qui ne se sente pas obligé d'assister à son rendez-vous avec les urnes pour commencer à écrire ensemble l’avenir.


Un hymne, un drapeau et une commémoration ! Pour les symboles qui nous unissent.

 


Cliquez ici pour télécharger, voir ou imprimer du texte en PDF.

Vous intéresse? Contactez-nous par mail à mail@euday.eu pour ajouter votre organisation ou votre appui personnel.